Editions Michel Lafon

Je ne cours plus aprés mes rêves – Bruno Combes

Découverte de Bruno Combes et de son dernier roman.
Une très belle écriture avec des phrases qui raisonnent comme des proverbes pleines de sagesses.  » les souvenirs et la nostalgie s’accumulent tandis que les rêves s’envolent à mesure que l’âge avancent ».
J’en ai beaucoup noté ces belles phrases à relire lors d’ une coup de mou 😉

Je découvre trois femmes d’âge différent, Louane 18 ans qui vient de rater son bac, slairene 39 ans qui souhaite balayer le passé et s’écouter.
Et enfin Louise 77 ans, qui vient de perdre son mari et aussi sa mémoire.  » Trois femmes, trois solitudes mais un point commun, ne pas renoncer à leurs rêves.  » Une très belle couverture, j’ai apprécié ce bleu, ces dessins dans le visage d’une femme, ces petits clin d’œil qui nous font imaginer la suite.

J’apprécie toujours les romans avec plusieurs personnages, il faut juste suivre les chapitres qui défilent pour chaque personnages jusqu’à se rejoindrent pour un très beau final.

Si tu as lu ce livre hésite pas à me donner ton avis en commentaire.
Sinon, quel est ton rêve ?

En librairie aujourd’hui 👍
Un beau roman, de très belles histoires
D’ici là, porte-toi bien.

Six femmes, six histoires qui traversent nos vies et les lignes du dernier roman de Carène Ponte.
Je découvre son écriture, agréable, rafraîchissante.
 Carène écrit pour six femmes, le combat personnel de chacune, sans jugements ni mise en avant d’un personnage en particulier.

Elles ont toutes leurs mots à dire et ce n’est pas comme en politique ou le temps est compté.

Mais il est vrai que le lecteur peut se retrouver dans l’un des personnages et avoir son chouchou.

L’organisation des chapitres est réalisée avec le nom des personnages et on suit leur évolution petit à petit. Je n’ai pas pris le risque de sauter un chapitre pour continuer l’histoire de mon personnage car elles ont toutes un intérêt particulier avec les sujets abordés en lien avec la société actuelle.
J’ai apprécié que certains personnages se rencontrent, j’avais peur de me perdre un peu alors que pas du tout.

L’auteur nous surprend avec l’absence d’un dénouement et on la comprend ; c’est en lien avec la société actuelle, avec notre quotidien. Quoi qu’il arrive la vie continue.
C’est presque apaisant de lire ces histoires, cela arrive à tout le monde. L’auteur est très optimiste et l’épilogue nous aide beaucoup à relativiser et voir plus loin comme les personnages.

J’ai adoré ce roman captivant et nous donne envie d’être aussi positif que l’auteur, c’est le premier roman que je qualifie bien de Feelgood !!  

Je remercie les éditions Michel Lafon pour ce partenariat et cette aventure en 2019 !

Une évidence – Agnès Martin-Lugand

J’ai découvert ce roman avec très peu d’informations sur la quatrième de couverture.
Quelques lignes pour situer le roman et surtout cette question que je me pose au début de la lecture mais qui devient « Une évidence » à la fin du roman.

L’auteur présente ses personnages avec une belle description, leurs émotions qui permettent de vivre leurs actions, leurs choix, d’être en pleine action.

J’ai eu beaucoup d’admiration pour le personnage de Reine. Une mère célibataire courageuse qui a élevé son fils jusqu’à sa majorité. En évoluant professionnellement et en offrant  à son fils une bonne éducation, Reine était heureuse jusqu’à cette rencontre en Bretagne. L’auteur souligne ses qualités humaines, j’éprouve beaucoup de compassion pour cette maman.
Aurais-je pris la même décision ?

Je découvre une histoire de famille dont le problème devient avec l’évolution de la société un problème récurent et presque banal dans notre quotidien.
L’auteur traite d’un sujet moderne et audacieux en révélant les difficultés d’une mère célibataire et d’un enfant en perte de repères.
Son écriture souligne les difficultés des familles, qui nous touchent et nous confronte à la réalité.
Le lecteur peut se retrouver dans le même combat et ce roman peut encore plus le bouleverser.

Il y a deux thèmes importants dans ce roman qui font la force de cette histoire. Le sujet de l’amour est exploité avec la relation mère/fils, l’amitié qui se transforme en amour, mais aussi pour la personne qui vous a fait donner la vie.
Le pardon est traité dans le dénouement de ce roman, est-ce que je dois pardonner pour me délivrer du passé enfin d’écrire mon avenir ? Reine doit-elle pardonner à un homme quel avait perdu de vue, oublié de son passé, et à une personne qui vous confronte à la réalité ?

Ce n’est pas le dénouement qui fait la force de ce roman car il est presque prévisible et on s’attend à plusieurs fins mais les actions, les émotions des personnages rendent ce roman encore plus réaliste.
Je me suis senti au cœur de l’action, à la place du personnage. Je me sens bouleversé par tout ce que j’ai vécu, tout ce que j’ai ressenti, je n’en reviens pas d’avoir autant vibré dans ce roman.


J’ai apprécié être bercée par les vagues de St Malo, par l’odeur du café et la musique de l’auteur en fin de roman.
Merci à Agnès Martin-Lugand pour ce très beau roman qui nous pousse à pardonner les erreurs du passé et lâcher prise pour vivre mieux et évoluer par la suite.
Il nous aide à nous délivrer du passé pour écrire l’avenir.